Notre petit poney

L'histoire du poney du Connemara est racontée dans une petite exposition située au rez-de-chaussée du musée Station House de Clifden

Cleggan Riding Centre
Cleggan Riding Centre

Celle-ci inclut la projection d'un court-métrage à côté une charrette remplie de tourbe – les scènes de la vidéo semblent à la fois étrangement familières et bizarrement lointaines.

Il pourrait s'agir de paysages actuels du Connemara, mais les gens, sans aucun conteste, appartiennent au passé. De jeunes hommes en chandail épais montent à cru des poneys dans les vagues. Un éleveur rame vers une île peuplée de juments avec son étalon, Island Night, qui le suit à la nage. 

Cleggan Riding Centre, Connemara
Cleggan Riding Centre, Connemara

Une époque révolue

Peu de poneys du Connemara tirent encore des charrettes de tourbe comme autrefois, et encore moins d'éleveurs conduisent leurs étalons à la nage vers un harem de juments. Il n'y a pas si longtemps, le docile et agile poney du Connemara a failli disparaître de son paysage originel. La région était sur le point de perdre une partie de son âme, comme le décrit une éleveuse locale.

Ce retour en force, explique-t-elle, est un moyen pour les gens d’ici de remercier un poney qui a toujours été là pour eux.  

 

Vous pensez qu'un ami pourrait aimer cet article ? Cliquez sur pour l'enregistrer et le partager


Saisir les rênes

Il ne fait aucun doute que les gens du coin adorent ce poney, tout comme les visiteurs qui sont d'ailleurs nombreux à profiter d'une balade à poney dans la région. Si tel est votre choix, il n'y a pas mieux que Willie Leahy, fondateur du musée du cheval de Dartfield et du centre du patrimoine à Galway, pour vous mettre en selle. Pendant des années, Willie a été le principal éleveur de poneys Connemara d'Irlande (et d'ailleurs) et le premier homme au monde à diriger des séjours de randonnées équestres.

Le septuagénaire a toujours fière allure à cheval et passe de longues heures à guider les cavaliers sur les plages de sable, à longer les bords du marais de Roundstone et à gravir les pentes de la colline d'Errisbeg.

Comme il le dit lui-même : « Il est difficile de traduire le charme et la magie qu'offre l'Irlande à dos de cheval. »

L'effervescence des ventes de poneys

Le circuit à dos de poney est l'une des manières de découvrir les mérites de l'animal, mais les ventes régulières de poneys Connemara à Clifden, où vous pouvez vous asseoir confortablement en admirant le talent de marchands de chevaux chevronnés, en est une autre. « Nous comptons des acheteurs de San Francisco ou encore Tokyo », précise John Riordan de Lishmar Connemara Ponies. « Cela tient à la force de caractère du poney, une espèce amicale et bourrée de talents. »

La ville de Clifden, connue comme la « capitale du Connemara », accueille pendant une semaine le Festival du poney Connemara, avec en point d'orgue le célèbre concours de poneys, le plus grand rassemblement de poneys Connemara au monde. Là-bas, ils montrent fièrement leurs prouesses dans des épreuves et compétitions, sous l'œil vigilant de juges expérimentés.

Des poneys vikings ?

Mais comment cet animal docile et athlétique est-il arrivé en Irlande ? Son histoire soulève des questions, mais l'une des versions prétend que lorsque l'Armada espagnole a coulé au large des côtes ouest de l'Irlande en 1588, les chevaux embarqués nagèrent vers le rivage et grandirent avec les poneys indigènes en liberté dans les montagnes.

Une autre version fait remonter leurs origines à l'époque viking. Une chose est sûre : la popularité de ce poney réside dans sa capacité à s'adapter et à survivre dans le cadre sauvage et escarpé de l'ouest de l'Irlande.

Comme le dit si bien John Riordan : « Ce sont des poneys très particuliers. »

Idées de vacances, actualités, offres… Inscrivez-vous à notre newsletter pour garder le contact avec l'Irlande.

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries